This Browser is not good enough to show HTML5 canvas. Switch to a better browser (Chrome, Firefox, IE9, Safari etc) to view the contect of this module properly

News

La fiscalité de l'assurance-vie évolue
  Le Gouvernement a annoncé : la mise en place d’un Prélèvement Forfaitaire Unique...
Lire la suite ...

Fiscalité : les dernières informations
ISF, «flat tax», fiscalité de l’assurance vie : nos dernières informations Le projet de loi de...
Lire la suite ...

Les lettres d'information
Lettre 2ème Trimestre 2019 Lettre 1er Trimestre 2019  Lettre 4ème Trimestre 2018 Lettre 3ème...
Lire la suite ...

Impôt sur le revenu, ISF... Ce qui vous attend...
      L'élection présidentielle ayant lieu en 2017, il est de tradition que la loi de finances de l'année précédant cet événement caresse le contribuable-électeur dans le sens du poil. L'élection présidentielle ayant lieu en 2017, il est de tradition que la loi de finances...
Lire la suite ...

Les niches sociales dans le viseur
Les niches sociales dans le viseur EXCLUSIF. Un rapport de l'administration, dont le Parisien -...
Lire la suite ...

Contactez nous !



Pour tous renseignements contactez nous au

04 50 40 12 89

Recul historique de l'emploi à domicile au profit du travail au noir

Après avoir été aidé et connu un bel essor depuis 2005, l'emploi à domicile par des particuliers -qui concerne près de 4 millions de personnes aujourd'hui: 1,3 million de salariés et 2,3 millions d'employeurs - est dorénavant en chute libre. Le nombre d'heures déclarées, qui ne cesse de reculer depuis 2011, a encore accusé une baisse de 7,8 % en 2013. Pis, le secteur a enregistré une destruction historique de 16.500 emplois (en équivalent temps plein) l'année dernière, après la disparition de 10.668 emplois en 2012 et de 10.441 emplois en 2011, a souligné mardi la Fédération des particuliers employeurs (Fepem). Même la garde d'enfants, qui a longtemps résisté, est dorénavant sur la brèche. Les employeurs, qui ont injecté la bagatelle de 12,2 milliards d'euros en 2012 dans l'économie (9,1 de masse salariale nette et 3,1 de cotisations) s'essoufflent. Incapables de poursuivre leurs efforts, ils ont soit renoncé à leur salarié à domicile, soit réduit son nombre d'heures déclarées. Résultat, le travail au noir dans le secteur, qui était passé de 50 % en 1995 à 30 % en 2005, remonte aujourd'hui en flèche.

 

http://www.clubpatrimoine.com/article/Recul_historique_de_l_emploi_a_domicile_au_profit_du_travail_au_noir-a14842.aspx

 

Mis à jour le vendredi 23 mai 2014 11:18

Go to top